home Célibattant(e)s, Mouqablablas, Témoignages & Interviews Es tu prête pour ta Mouqabala ?

Es tu prête pour ta Mouqabala ?

Que l’on soit  divorcée ou célibataire, vient forcément un temps où l’on désire se marier.

Voici quelques erreurs à ne surtout pas commettre avant de se lancer.

Erreur ultime number 1 : Se faire des films

Un regard, une attention particulière, ou une situation et voici que ton cœur s’envole.

Le frère te fixe intensément, tu t’imagines déjà auprès de lui… et voici que tu t’aperçois qu’en fait il regarde ton bout de hijab qui trempe dans ta sauce mayo. Quoi ? Aujourd’hui le jeune et beau pharmacien, musulman de surcroit, glisse un calendrier publicitaire en cadeau dans ton sac plastique, wait ! Il a même demandé quel coloris tu souhaitais, alors là, c’est sûr la prochaine fois il y a une bague qui t’attend… dans tes rêves incha Allah.

Non mais redescend. Entoure-toi de personnes qui t’aideront à garder les pieds sur terre. La chute fait souvent très mal. Toutes les rêveuses (comme moi) te le diront. Ben d’ailleurs, voilà, je te le dis. Il ne fait jamais bon de garder un cerveau ramolli par des chimères lorsque l’on est célibataire.

Erreur #2: Ne pas voir les signes

Tu as fait la mouqabala, et tu le trouves teeellement gentil, tu es totalement prête à passer le restant de ta vie avec lui. Avant de te lancer, sois attentive aux signes.

Il peut y avoir certaines zones d’ombres concernant sa vie, une ex-femme avec qui il t’empêche rentrer en contact car elle est mauvaise et pour d’autres raisons obscures, il passe beaucoup de temps sur Facebook… tu le sais parce que tu as eu accès à son compte… il poste d’ailleurs beaucoup de selfies en mode « beau-gosse ». Il a des « amies », alors que durant la mouqabala il t’a juré que cela n’était pas le cas.

Attention ma sœur, il y a des signes qui ne trompent pas.

Erreur #3 : Ne pas enquêter… et découvrir le pire. Que l’on te dise, « c’est un frère de confiance » ne suffit pas.

De même que tes hormones ne t’indiqueront pas si c’est le bon.

Aujourd’hui, les apparences sont trompeuses. Les gens n’hésitent pas à mentir ou  à en dire juste le minimum pour rassurer la personne. Il faut chercher à voir la forêt derrière l’arbre. En connaissant la famille du frère, tu en apprendras davantage sur ton futur conjoint. Cela peut t’aider à faire ton choix et à poser les bonnes questions.

Erreur #4 : Ne pas élever tes ambitions

Ça c’est l’erreur des jeunes femmes principalement. On se base sur la fausse idée que nos seuls critères doivent être la piété et les « on dit ». Non, tu peux choisir la piété, en premier lieu ainsi que la pratique religieuse, mais il faut absolument aussi s’intéresser à d’autres points tels que vos affinités, vos modes de vies, et vos valeurs concernant l’éducation de vos futurs enfants par exemple.

La religion est en effet une condition nécessaire mais non suffisante dans le choix de l’époux.

Erreur #5 : Tomber amoureuse d’un looser

… Et tenir tête à ta famille. Puis quand tu veux retourner chez tes parents, c’est trop tard. Ah oui, tu tiens tête : « non je l’épouserai quoiqu’il advienne, je l’aime et il m’aime, vous ne pourrez jamais nous séparer… ». Sauf que tu n’as pas respecté les 4 premières règles. Et quand tu comprends que tu as affaire à un looser, soit tu es à la rue, soit ton ventre est déjà gros… Pas sûre que tu feras un baby shower chez les parents…

Voici 3 livres que je te recommande fortement que tu sois en pleine démarche ou pas.

pack-il-etait-une-fois-un-homme-une-femme-2livres-myriam-lakhdar-bounamcha-hedilina-livres-2970-830-650-1Il était une fois un homme, une femme de Myriam Lakhdar Bounamcha

 


 

 

 

Mouqacouverture-mouqabalabalas ou les confessions des musulmanes du siècle d’Agathe Zahra

 

 

 

 

 

 Ce que j’aurais aimé savoir avant de me marier de Gary Chapman  

 

 

 

 

 

 

 

Avec cela tu es fin prête à te (re)lancer dans les mouqabalas.

Qu’Allah te facilite !

Diatta Marianne du blog Muslima Super housewives.

msh_logocolour01

One thought on “Es tu prête pour ta Mouqabala ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *